Critiques d’Art Analyses et Présentations Presse:

Crozat Coulmont Artiste Peintre– Art abstrait/ Peinture Abstraite:

Crozat Coulmont: Artiste peintre professionnelle, membre de la maison des artistes (C902908), SIREN 495 063 968. Présentation de l’ensemble des critiques, analyses d’Art et articles de presse spécialisée émis, concernant les peintures abstraites de l’artiste peintre Crozat Coulmont (Ordre allant du plus récent au plus ancien).

Critiques d’Art Analyses et Présentations Presse:

Crozat Coulmont Artiste Peintre- Présentation Presse « Univers des Arts » par Mr Jean-Louis Avril:

2015/03-04

« La couleur avant toute chose » (André Lhote).

« Peintre reconnue, son Art de l’Abstraction, servi par une technique singulière d’enduit de chaux, sublime couleurs et vibrations. Cette maîtrise est l’indéniable Alchimie d’un savoir-faire que nous vous proposons de mieux découvrir… »

L'artiste peintre Crozat Coulmont présentée dans le n°178 "Univers des Arts"

Crozat Coulmont Artiste peintre de rhône Alpes (Ardèche) présentée dans le n°178 « Univers des Arts »

Artiste Peintre- Art Abstrait- Abstraction Art- Peinture abstraite- Abstraction

Présentation de l’artiste peintre de Rhône Alpes (Ardèche) Crozat Coulmont/ Peintre français/ France.


Crozat Coulmont Artiste Peintre- Critique émise par Mme Danielle Planson:

2014/01

Évelyne Crozat Coulmont excelle en évoluant dans un monde aux ressources inépuisables où elle y trouve des multiples possibilités d’exprimer le contenu de son univers intérieur dans un art de création totale. Ce mouvement créateur est soumis à ses pulsions internes qui rythment l’intensité et la douceur de la touche. L’artiste traduit les données dictées par son inconscient et surtout par ses émotions profondes qui laissent des traces indélébiles. Il en résulte une variation de couleurs dont l’assemblage révèle la personnalité secrète et sensible de l’auteure. Ses œuvres sont le prolongement naturel de sa vie intérieure d’une authenticité pure. Libérées du contenu réel, les couleurs se superposent, fusionnent dans une symphonie chromatique raffinée dans laquelle chacune fait vibrer ses propres émotions, sa propre vie,  cristallisant la fugacité émotionnelle de la sensation éprouvée. La matière se densifie, les contrastes s’intensifient pour faire sortir la lumière de l’ombre. Dans un souci de netteté structurelle, Évelyne Crozat Coulmont nous livre le reflet de ses exaltations, ses doutes, ses espérances, le tout foisonnant dans une plénitude tantôt paisible ou tantôt déchirante. Messager de l’esprit et de l’âme, cet art d’improvisation capable de conjuguer la célérité de l’exécution et les directives contraignantes de la raison, prouve la marque indiscutable d’une très grande artiste.


Crozat Coulmont Artiste Peintre- Analyse d’Art par Mr Francis Parent Critique d’Art:

2014/01

Classification : A180A200B130B140B150C120C190D110

PS/Vous pouvez accéder à la classification générale de référence, en cliquant sur chacun de ces codes .

art abstrait- peinture abstraite- crozat coulmont- artiste peintre- technique de peinture- peintre français

Art Abstrait- Peinture abstraite: « Ressources » (120X120) ©2013 Crozat Coulmont Artiste peintre. Technique de peinture: Enduit de chaux sur bois. Peintre français

Le texte explicatif associé à chacun des quatre critères analysés (A – formalisme, B – matérialité, C – investissement, D – communication) positionne l’œuvre de l’artiste dans l’histoire de l’art en rappelant éventuellement les courants artistiques auxquels elle se rattache, ou les noms des artistes illustres s’étant exprimés dans une approche voisine.

A : FORMALISME Le premier critère porte sur le formalisme de l’oeuvre : que voit-on quand on regarde une oeuvre, quel type de formalisation se donne à voir de prime abord ? Est-ce plutôt abstrait, plutôt figuratif, plutôt…, etc (classé du plus « abstrait » au plus « réaliste »).?

A180 : Abstrait non construit / « Informel », matières / taches Du plus « Nuagiste » au plus « Matièriste », tous les jeux sur les subtilités de la matière picturale et ses espaces colorés (Zao Wou Ki, Sam Francis, Ben-Rath, …).

A200 : Abstrait non construit / « Informel », gestuel du plus « Lyrique » au presque « scriptural », le geste entre ex-pression interne, marque d’une ipséité, et tentative de communication (J.PollockHans Hartung, Franz Kline, Georges Mathieu, Jean Messagier, …).

B : MATERIALITE Le second critère porte sur la matérialité de ce qui est donné à voir. S’agit-il de pur concept, de jeu de matières, d’objet détourné etc. (classé du plus « immatériel » au plus « réel ») ?

B130 : en matérialité non structurée légère (délicatesse des touches) couleurs et matières sont plus ou moins estompées, diluées, évanescentes, jouant sur leurs transparences (Zao Wou Ki, Olivier Debré, …).

B140 : en matérialité non structurée avec prééminence des couleurs par leur force intrinsèque (Mondrian, … ), leur symbolisme historique, social (El Lissitzky, …), etc., les couleurs sont ici le plus important.

B150 : en matérialité non structurée avec prééminence des matières par leur épaisseur, leur composition ou leur travail architectonique (comment les matières sont « bâties »), les matières sont ici le plus important (J. Fautrier, J. Dubuffet, J.P. Riopelle, les objets peints de Bertrand Lavier, …).

C : INVESTISSEMENT CORPS / ESPRIT Le troisième critère porte sur « l’investissement » de l’artiste dans son oeuvre. Avec quel ratio Corps / Esprit, l’artiste s’investit-il dans son oeuvre ? Classé du plus « intellectuel » (p.ex. « l’Art Conceptuel », …) au plus « physique » (p.ex. le « Body Art », …).

C120 : plus vers l’intellectualité / l’essence, travail intérieur axé plus vers le projectif l’onirisme, la poésie, le lyrisme, l’experience hallucinogène … Pour « projectiver » une intériorité pensée ou rêvée (Henri Michaux, Wols, …).

C190 : plus vers la corporéité / les sens, l’oeuvre est le résultat d’une actiongestuelle l’oeuvre comme résultat d’une gestualité corporelle, mais essentiellement manuelle : du « Dripping » de Jackson Pollock à « l’Abstraction Lyrique » de Georges Mathieu; des « perforations » de L. Fontana à la figuration écorchée de V. Vélickovic.

D : COMMUNICATION Le quatrième critère porte sur l’aspect « communication » : L’artiste a t-il une volonté délibérée de communiquer à travers ses oeuvres un message quelconque ? (classé du plus « spiritualiste » au plus « sociétal »).

D110 : via le signifié avec des spiritualités diverses, ou du religieux moins marqué (de Barnett Newman à Mark Rothko, de Roman Opalka à Arnulf Rainer, …).


Crozat Coulmont Artiste Peintre- Critique d’Art par Mr Mustapha Chelbi Critique d’Art:

2013/04

Critique extraite de la revue « L’Espace Pictural » n°:164 . (Numéro spécialement réalisé en l’Honneur du Peintre, Daniel Girault de L’Académie des Arts et Sciences de la mer, à l’occasion de l’exposition qui lui est consacrée à La Galerie Saladin/ Sidi Bou Saîd- TUNISIE)

« Le Même et l’Autre »:

Crozat, c’est sa terrible capacité à faire la même chose et d’une façon répétitive et presque obsessionnelle, un peu comme si la toile est le miroir qui doit lui renvoyer son image, investir avec force l’espace. Ceci étant dit, je ne souhaite que l’on prenne mes propos au premier degré, car ce serait mal comprendre mon message, et pire encore, porter préjudice au talent d’Evelyne Crozat Coulmont. En effet, je persiste et signe, Crozat peint toujours la même toile avec une extraordinaire capacité de renouvellement de son discours pictural: c’est là, qu’est sa force, et c’est là, qu’est sa vérité. Sa peinture est une double leçon d’esthétique, et d’éthique: leçon d’esthétique, puisqu’elle démontre de façon magistrale que l’on peut être le même et l’autre, et que l’on peut au delà des gaines et des rengaines, créer une mélodie qui a besoin de s’appuyer sur des refrains, pour exprimer avec force « l’espace musical » qu’elle explore. Dans une analyse sommaire, limitée par le temps et par l’espace, on peut noter, sans porter préjudice au génie créatif d’ Evelyne, qu’elle occupe en premier lieu la surface de la toile par un fond bleu clair ou gris clair au sein duquel elle met en représentation divers tempo chromatiques récurrents: rouge, vert, bleu foncé ou noir… Sa tâche, est de donner une tâche précise à chaque couleur; et quelle noble mission ! Ainsi, dans sa toile « A la rencontre du sensible« , des taches noires ,blanches, ocres et rouges sont installées de façon raisonnée sur un fond bleu clair…Il y a un ordre caché derrière le désordre apparent de ses toiles. Son combat esthétique est l’énoncé évident d’un combat esthétique. Dans sa toile « Authenticité« , des taches noires, bleu foncé, blanches, gris, roses et vertes prennent d’assaut un fond bleu clair, comme une portée gourmande de chatons cherchant une tétée salvatrice auprès de la mère chatte…A la limite, la stratégie du fond uniforme vient légitimer l’assaut héroïque des minorités » multichromes ». La disposition savante et presque alchimique des couleurs dans les toiles de Crozat Coulmont, s’articule comme les terres inexplorées et vierges, d’une géographie intérieure que nul explorateur ne peut conquérir. Dans sa toile « Bienveillance« , des taches noires , bleu foncé, roses, rouges et vertes agrémentées d’esquisses de visages à peine suggérés témoignent d’une humanité blessée, ignorée, bafouée et marginalisée…Frantz Fanon, Aimé Césaire et Senghor auraient aimé cette toile admirable. Dans la toile « Cacophonie« , elle affirme à l’aide de taches noires, rouges et blanches s’accrochant à un fond bleu clair se déployant tel un azur, une authenticité jalouse de son expression adéquate, et néanmoins ouverte à toutes les identités. Soit dit en passant, on doit noter le fait que tout son génie, consiste à mettre en scène un fond uniforme, en général bleu clair ou grisâtre, peuplé et habité par une multitude de couleurs. La syntaxe et la morphologie du langage d’ Evelyne Crozat Coulmont se caractérisent, en quelque sorte par sa fidélité à ses racines, et simultanément par son inexorable volonté à se déporter, tellement elle est dévorée par le besoin de changement. Dans  la toile « Espoir » un fond gris est dominé par des taches noires hégémoniques, avec en bémol, quelques taches rouges ouvrant le chemin à un écoulement mystique sinon érotique, d’une invasion d’ocre couleur terre. Une terre qui a la couleur du ciel. Terrible présence de l’absence, dans le tableau « Instinct » au sein duquel elle ose en véritable initiée, à monter deux tours couleur sang envahies par une multitude de taches noires…terrible lecture de la chute des deux tours de Manhattan en ce tragique 11 septembre ! La peinture n’atteint son génie que lorsqu’elle est capable d’évoquer avec immense talent, l’absurdité de la condition humaine; et Evelyne Crozat Coulmont a réussi ! Sur un fond gris perturbé par des taches noires, elle exprime sa révolte contre le constitué. Dans la toile « la petite voix« , elle déploie ses taches multicolores tel un vol d’oiseaux (ô millions d’oiseaux, Rimbaud) en quête de liberté. Dans un fond gris charpenté par des taches noires, vertes et rouges, elle représente de façon géniale une humanité à la recherche d’elle-même. Elle a le pouvoir, de traduire l’immatériel en matériel et inversement, d’évidence, elle est la femme du signe. Son art, d’apparence abstrait, figure et préfigure une nouvelle peinture qui a besoin de nouveaux souffles pour retrouver son ardeur créatrice, visionnaire et révolutionnaire. A travers l’humble combinaison de taches de couleurs; Evelyne Crozat Coulmont désigne, comme peu d’artistes l’ont fait, la véritable tâche du peintre.


Crozat Coulmont Artiste Peintre- Critique d’Art par Mr Daniel Girault Artiste Peintre:

2013/01

Lorsque j’ai pris connaissance de l’œuvre d’ Evelyne Crozat Coulmont, la sensibilité qui se dégageait de ses toiles m’a immédiatement interpellé. Bien qu’étant personnellement artiste figuratif, je me suis reconnu et trouvé de suite « à l’aise » dans son travail où se mêlaient une forte maîtrise de la technique, de l’authenticité, de l’énergie et une harmonie de couleurs qui ne me laissaient pas indifférent et donnaient envie d’en voir plus. Au travers de tout cela, je pouvais pressentir la femme qui en était l’auteure, et l’image que je m’en étais faite s’est vue confirmée lors de nos échanges ultérieurs. Sa peinture, c’est Evelyne! Evelyne, c’est sa peinture!


Crozat Coulmont Artiste Peintre- Critique d’Art par Mme Dominique Le Magoarou:

2012/02

Mme Dominique Le Magoarou déléguée, région Bretagne, des Académies Internationales  » Greci- Marino »  » Del-Verbano ». ITALIE

Les toiles d’Evelyne CROZAT COULMONT s’inscrivent par la grande qualité de la réalisation et par sa haute technicité. L’approche de son travail reflète un état d’âme où les lieux s’expriment entre le visible et l’ invisible. Un parcours qui nous laisse aller à la rêverie dans un voyage intime. Ce qui est certain, l’éventail de ses talents est aussi étendu que sa palette.


Crozat Coulmont Artiste Peintre- Critique d’Art par Mr André Ruellan Critique d’Art:

2011/12)

Hormis son utilisation avec brio d’une technique ancestrale très particulière d’enduit de chaux sur support bois qui offre une matière peu courante et séduisante, Evelyne CROZAT COULMONT représente parfaitement l’abstraction avec panache tant elle sait parfaitement la conduire et la traduire dans ses compositions au gré de ses états d’âme, rêves ou émotions, car elle ne se laisse jamais guider par un hasardeux spectaculaire que cette manière de peindre engendre parfois sous l’impulsion de talents moins sensibles que le sien. Chez cette artiste, le mouvement règne en maître et s’exprime largement en rythmes judicieux et évocateurs, où les alternances sombres et claires d’ombre et de lumière sont dynamisées plus encore par l’ampleur de la touche qui sait dispenser un effet de couleur expressif, dramatique ou chaleureux avec une enviable sûreté et une harmonie jamais prise en défaut. C’est à la fois éclatant et élégant, et chaque oeuvre d’ Evelyne CROZAT COULMONT trouve le précieux moyen de questionner avant de plaire et d’amener ainsi l’observateur dans un voyage pas si imaginaire que ça mais d’un attrait plein de réflexions.


Crozat Coulmont Artiste Peintre- Critique émise par Mme Denise Woirin:

2011/12)

Mme Denise Woirin: Conseillère Artistique Agrée Drouot Cotation – Correspondante Européenne du « Mérite et Dévouement Français ».

Se jouant avec subtilité des particularités d’un travail à l’enduit de chaux, les créations d’ Evelyne CROZAT COULMONT sont empreintes d’une telle énergie, que l’on ne peut qu’être transporté dans ce monde du sensible, ce monde même qui nous emmène vers un dialogue intérieur propre à chacun de nous.

 


Evelyne CROZAT COULMONTArtiste peintre d’Art Informel Abstrait inscrite à La Maison des Artistes (MDA), DROUOT COTATION; Art Contemporain à Soyons en Ardèche (FRANCE/ RHÔNE-ALPES/ ARDÈCHE/ DRÔME/ VALENCE).

Publicités